18 mai 2015

Petit guide de survie en congé parental (inclus dedans : la recette du Palmito!)


(Je te vends du rêve hein?)

Bon cet article je l'ai dans mes brouillons depuis assez longtemps et j'avoue que je ne voulais pas trop le publier... Parce que ça parle d'argent déjà, et les gens n'aiment pas trop parler d'argent, et puis parce qu'il a pour but de te faire mieux gérer ton budget en étant en congé parental, et les conseils que je donne sont simples et logiques, mais...
Mais franchement, même en faisant gaffe, ça a quand même été galère financièrement ce congé parental. Alors aujourd'hui je publie quand même cet article, parce que certains y trouveront peut-être des choses intéressantes, et aussi pour que d'autres apportent leur pierre à l'édifice en donnant des astuces et idées (je compte sur toi!).

J'ai aussi une pensée émue pour ceux pour qui ces périodes difficiles, ces mois à découvert ou ces crédits pour rembourser d'autres crédits, n'ont pas de date buttoir, ceux pour qui c'est tout le temps et qui ne savent pas si ça ira mieux un jour. Moi je sais qu'en Août, on sortira un peu la tête de l'eau, et que même si mon salaire n'est pas du tout mirobolant, je me sentirais riche...
- L'argent ne fait pas le bonheur!
- Ta gueule!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Me voilà à un peu plus de la moitié de mon congé parental d'un an, et voici le constat que je peux faire :
C'EST LA DÈCHE !
Quand on a un homme qui touche un salaire...normal, sans fioritures ni trop de zéros, un crédit voiture (voir 2 pour ceux qui ont de la chance), un crédit maison, quelques petits crédits conso, des courses à faire, des pleins d'essence et blablabla et blablabla (je vais pas te décrire ta vie, tu la connais)...bah c'est pas toujours très simple.

Alors il faut apprendre à relativiser, faire avec les moyens du bord, se débrouiller comme on peut, et ne pas avoir peur d'être dans les négatifs.
Si ça peut aider, voici quelques astuces pour optimiser le peu que tu as...

Il y a pas mal à dire, et la liste est non exhaustive. Je parle de situations que je connais, donc il est probable que j'oublie des choses. Si tu veux compléter ou rebondir, c'est avec plaisir, je suis toute ouïe.


CE QUE TU GAGNES

Les aides (sous conditions) :

Bien sûr quand tu prends ton congé parental, la première étape c'est de remplir tes demandes d'aides à la Caf (ou à la MSA).


- La fameuse PAJE (prestation d'accueil du jeune enfant), comprenant une prime à la naissance (923,08€/nouveau né en 2014), et l'allocation de base (184,62 €/mois à taux plein, 92,31 €/mois à taux partiel, plafonds de ressources ici).

- Si c'est ton deuxième enfant, alors tu as droit aux allocations familiales en plus:
  • 2 enfants : 129,35 €
  • 3 enfants : 295,05 €
  • 4 enfants : 460,77 €
  • par enfant en plus : + 165,72 €.
- Le CLCA (complément de libre choix d'activité) :
  • En cas de cessation totale d’activité :
    • 390,52 € par mois
  • En cas d’activité à taux partiel :
    • 252,46 € par mois pour une durée de travail inférieure ou égale à un mi-temps
    • 145,63 € par mois pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.
- Et si c'est ton troisième (maso!), sache que tu peux bénéficier du COLCA (complément optionnel de libre choix d'activité) -ou du CSCCCNAR (c'est super casse-couilles ces noms d'aides à rallonge)-, qui est plus généreux (638,33 € par mois), mais versé jusqu'au premier anniversaire du petit dernier seulement.

- Même si actuellement tu n'as pas droit à des aides au logement, le fait d'être en congé parental et donc d'avoir une baisse de ressources, peut t'ouvrir les veines le droit à ces aides, donc pense à faire ta demande, on sait jamais. Tu peux aussi en bénéficier si tu es propriétaire et que tu rembourses un prêt immo, ce n'est pas exclusivement réservé aux locataires.

Les impôts :
Oui ils ponctionnent les fourbes, mais si tu te débrouilles bien, il te prennent moins, et si t'es encore plus balaise il peuvent même te donner (pour mieux te reprendre après, mais sur le coup ça fait plaisir).

Dans ta déclaration, pense à mettre tout ce qu'il faut où il faut :
- Que t'as un enfant de plus déjà (au cas où t'aurais oublié...)
- Renseigne aussi tes frais de garde pour les enfants de moins de 6 ans pour bénéficier d'un crédit d'impôt (50 % des sommes versées dans la limite de 2 300 € par enfant).
- Du côté de ta moitié,déclarez bien les frais réels en y incluant les frais de nourriture pour les concernés. Je ne connaissais pas l'existence de ces frais là avant l'année dernière, si toi non plus sache que tu peux corriger rétro-activement tes déclarations d’impôts des deux années précédentes (et tu peux faire cette réclamation en ligne) (contacte ton centre des impôts).

Ta banque :
Eux aussi ils te pompent jusqu'à la moelle, mais ils peuvent aussi te faciliter les choses.

- Si tu as un crédit immobilier, relis ton contrat de prêt ou renseigne-toi auprès de ta banque. Les prêts immobilier actuels sont souvent modulables.

Par exemple, au crédit agricole, on peut en cas de coup dur :
  • soit baisser sa mensualité de moitié pendant 1 an
  • soit la stopper complètement pendant 6 mois
Un coup de pouce sympa.

- Tu peux aussi prendre rendez-vous avec ton banquier pour renégocier ton prêt immobilier, les taux sont au plus bas actuellement, et depuis 1 an ça ne fait que baisser.
 
Regarde autour de toi :
- C'est le bon moment pour faire un tri chez toi, il doit bien y avoir des trucs à vendre.
Mais si, forcément! Meubles, fringues, Dvd, CD, couches sales, cadeaux de Noël pourris, appareils électroménagers que tu sais même pas pourquoi t'as ça chez toi...
Bon je te déconseille quand même les vide-greniers, c'est long, c'est chiant, et puis tu vas pas y faire fortune, en face c'est des vautours, des hyènes, ça négocie à outrance, c'est maladif.
- C'est combien ça?
- 1 centime d'euro
- Oh allez un petit effort?
- Mais gnnn! C'est pas possible d'aller plus bas tu vois! Tu vas pas me faire un chèque de 0,001 euros non plus!? Vieille morue!
Je peux pas blairer les vide-greniers.

Le Bon Coin ou Ebay, ça oui.

- Et si tu es douée de tes 10 doigts, tu peux même vendre tes créations sur Etsy.


CE QUE TU DÉPENSES

Les courses :

- Faire ses courses au drive! Pratiquement toutes les enseignes ont leur service de drive, c'est pas moins cher (c'est pas plus cher non plus), mais en plus d'être vachement pratique, tu fais beaucoup plus attention à ce que tu achètes.
Tu peux comparer les prix très facilement, tu prends vraiment le temps de choisir, et tu peux t'en tenir à ta liste de courses, tu es moins tenté de prendre des trucs que tu n'aurais pas pris sinon.

Moi par exemple, en grande surface je suis une vraie plaie, je me laisse facilement berner par les jolis packaging (c'est étudié pour en même temps, je suis faible comme les autres), et mon pêché mignon c'est le tout petit format... Il suffit que je croise la route d'un mini pot de Nutella de 10 grammes pour que je me jette dessus direct.
Ooooooh! Mais il est tout mimi riquiqui! Regaaaaaaaaaaaarde! Le mini tout pitit pot, on le prend alleeeez!
L'Homme :

Et c'est pas parce que c'est plus petit que c'est moins cher hein, ben non, sinon c'est pas drôle.

Drive = économies!

- Acheter moins de marques (voir pas du tout), et préférer la marque de l'enseigne par exemple, c'est souvent un bon rapport qualité prix. Parfois même, les produits "pas de marque" n'ont rien à envier à leurs aînés qui coutent un bras.

  • Les courses des petits

- Les couches : gros budget les couches! Moi je vais chez Leclerc, je prends les couches Mots d'Enfants (marque enseigne), j'ai jamais eu aucun souci, Pampers c'est très bien mais ça coûte juste deux fois plus cher.

- Le miam : faire ses propres purées coûte beaucoup moins cher que les petits pots tout prêts. Ces petits pots sont de qualité (même si le goût est selon moi pas tip top), mais c'est cher cher cher! Pourtant quand on lit l'étiquette on a le légume et le jus de cuisson...et c'est tout, comme quand c'est toi qui le fais quoi.
Les compotes par contre ça vaut pas forcément la peine de les faire soi-même (souvent, acheter ses fruits frais revient plus cher que d'acheter les compotes toutes prêtes, c'est malheureux mais c'est comme ça). Mais par contre c'est complètement inutile d'acheter celles du rayon bébé, c'est une honteuse manipulation, la preuve par l'image :
À gauche, les 4 pots de 100 grammes de compote de pommes "classiques", à droite les 4x100g de compotes de pommes du rayon bébé, mêmes quantités, mêmes compositions, prix qui varie du simple au double...(les deux sont de la marque enseigne, même gamme donc).

- Les produits d'entretien : le liquide de frein, le liquide de refroidissement, tout ça...AH! TU LIS EN DIAGONALE HEIN!
Non bon... Là non plus les marques c'est pas nécessaire, je prends que du Mots d'Enfants encore, et c'est même ceux qui sentent le meilleur.
Il y a aussi la solution des carrés lavables et gants de change comme dans ce Kit Éco-Chou du site Les Tendances d'Emma, avec lequel tu laves le cucul avec ton produit habituel ou même à l'eau et au savon pourquoi pas, et donc: fini le coton et fini le produit. Ça promet de sacrées économies, j'ai toujours eu envie d'essayer mais je n'ai jamais sauté le pas.

- Les fringues : pas moyen d'y couper, sauf si tu fais que des enfultes de même sexe, même gabarit et que tu accouches à la même saison (ce qui est mon cas), sinon allons chez Vert Baudet c'est un bon rapport qualité prix, ou chez Orchestra (avec l'adhésion et sa carte à 30€/an qui donne droit à -50% sur tout, tout le temps). Également Kiabi, C&A ou encore chez H&M, on trouve des choses sympa et pas trop chères pour les petits (et les grands aussi!).
Ou bien acheter des fringues d'occas' sur le net ou dans ces saloperies de vide-greniers, ou encore mieux racketter les copines ou membres de la famille qui ont eu des enfants avant toi (souvent les gens proposent d'eux même, mais tu peux aussi les menacer).

  • Les repas :

- Faire le plein de pâtes, riz, conserves de légumes etc... C'est pas cher, ça se conserve longtemps et ça dépanne toujours.

- Cuisiner plus! Les plats tout prêts sont à bannir, c'est hors de prix. Faire soi-même son plat de lasagnes par exemple, c'est moins cher, c'est meilleur, et surtout il y en a bien plus que leurs micro-doses pour nains qu'ils vendent dans le commerce.
Il existe plein de sites ou de bouquins de recettes simples et rapides.
Comme le "On fait quoi pour le dîner" par exemple qui est très bien fait, ou le site de Maman...ça déborde! où tout est simple et boooon (adopte-moi Maman ça déborde!!).
Ou sinon, comme chez Malcolm, la technique du gratin de restes : 1 semaine de restes dans 1 seul plat (mmmh ^^)

- On évite les McDo et compagnie, je sais ce que c'est, on sort des courses, "Oh! Mais c'est 16h il faut goûter!...Tiens un McDo!". Non, non, non! C'est le mal! Tu vas te retrouver avec un muffin tout sec et un pauvre jus de fruit et t'en auras pour 15 € (et oui avec toute la famille le goûter pas bon au McDo ça revient cher).
Et en plus vous allez tous schlinguer la frite.
Alors que vous auriez pu être peinards, à la maison, avec des chocolats chauds et des Palmito.

- Tiens parlons-en des Palmito, t'en veux de l'arnaque du siècle? Voici la recette la plus simple du monde :
Tu prends une pâte feuilletée, tu la saupoudres de sucre, tu roules d'un côté, tu roules de l'autre (tu sucre encore un coup, gourmande!), tu fais des tranches que tu déposes sur ta plaque, tu badigeonnes d'un jaune d’œuf (pour qu'il soient joliment dorés), bim bam boum 15 minutes à 180° et voilà.
Dans le cul Lulu!
La crèche/garderie :
Même en étant en congé parental, je trouve important qu'un enfant aille un peu traîner en crèche (quand on arrive à trouver une place bien sûr!), pour changer d'air, se faire des copains/copines, et se préparer à l'entrée à l'école, ne serait-ce qu'un jour par semaine.
Et ça permet aussi d'avoir un peu de temps pour soi, ou du temps en tête à tête avec le petit dernier.

Alors ça fait quelques frais, mais là aussi, la Caf (ou MSA) peut aider. Ici c'est une crèche parentale, le montant horaire est calculé selon les ressources connues par la Caf. Mais il faut bien penser à signaler à la structure que tu es en congé parental pour la prise en compte de tes ressources en temps réel. Mon taux horaire a baissé de moitié à mon entrée en congé parental.

Les loisirs :
Parce qu'il ne faut pas s'oublier, et c'est quand même aussi pour faire des trucs ensemble qu'on décide de se mettre en congé parental. Et même si ça peut sembler être des dépenses inutiles, les activités et loisirs ensemble sont importants. Et souvent, ça coûte même pas un rond.

- Aller au parc, au square, ou simplement se promener en campagne.
Pour la baignade, se trouver un lac, un plan d'eau, ou une maison avec piscine dont les proprios se sont barrés aux Maldives (:D).

- Les vacances c'est possible, en allant squatter chez de la famille ou des amis. Ou encore avec l'aide de la Caf (encore!), et son dispositif Vacaf. Qui peut te rembourser jusqu'à 70% de ton hébergement (choisi parmi les établissements agrées Vacaf), pour un séjour d'une durée de 7 jours.

Divers :
- Si tu portes des lentilles et que tu as internet, alors il faut que tu achètes tes lentilles sur internet (cqfd). C'est environ 40% moins cher que chez un opticien, et tu vas dire que j'ai des actions chez Leclerc mais le moins cher que j'ai trouvé c'est Leclerc Optique.

Les petits plaisirs :
Alors là j'ai pas de solution miracle. Le maquillage, les produits de beauté, les fringues, les chaussures et autres trucs tentants, on oublie, on fait une pause (mais c'est dur!).
Ou à la limite on se donne un petit budget chaque mois à ne pas dépasser (mais c'est duuur!).
Oui c'est dur, mais tu ne succomberas pas à la tentation, délivre-toi du mal, amen, ainsi soit-il et patati et patata.

Tout ça il faut bien se dire que ce sont des achats vraiment accessoires, et pas vitaux. On se fera plaisir plus tard quand on se sera remis à flot. Il faut vraiment faire le tri entre ce qui est indispensable et ce qui ne l'est pas.

Le secret pour ne pas dépenser c'est...de ne pas dépenser.
Ça te laisse bouche bée ça hein? C'était le conseil de merde (mais pas trop) du jour.

Voila, normalement ça devrait le faire et si vraiment, tu te rends compte en cours de route que c'est plus possible, tu as toujours la possibilité de reprendre ton travail plus tôt que prévu, en accord avec ton employeur bien sûr.
Ou sinon il reste la solution de la cryogénisation, en attendant de meilleurs jours.


C'est un billet participatif, donc si toi aussi tu as des astuces ou des combines de gangster, n'hésites pas!
La boite à idées est juste là 
Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires :

  1. Les compotes pour bébé c'est clair que c'est une bonne arnaque marketing, on s'est fait la remarque avec l'Homme l'autre jour quand belle-maman s'est inquiétée de savoir si elle avait racheté des compotes (bébé) pour ma nièce.. on l'a regardée et on a dit que de toute façon ça devait être la même chose à l'intérieur !

    Clairement, les nôtres auront les mêmes compotes que nous, et c'est pas pour autant qu'on sera de mauvais parents.
    Je te remercie pour la recette des palmiers, j'ai toujours une pâte feuilletée qui traîne et elle est uuuuultra fastoche :-)

    Pour le drive, je plussoie, d'ailleurs je comptais faire un article sur le sujet. L'Homme râle de temps en temps que j'oublie des trucs parce que "tu vois des plats qui te donnent envie dans le magasin, ça donne des idées", mais je trouve ça tellement plus pratique et économique.

    Merci pour tes astuces, dont certaines sont aussi utiles sans enfants et sans être en congé parental !

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas faux, pas besoin d'avoir des enfants ou d'être en congé parental pour être fauché ^^
      Le drive rend les courses plus raisonnables oui, ça limite les craquages, hâte de lire ton article là dessus!
      Bonne journée à toi :)

      Supprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi et j'avais fait le même constat pour les compotes!
    Le drive, c'est la vie (et en +, ça évite le monde du samedi).
    Sinon pour les habits, j'achète pas mal chez Tati car c'est vraiment pas cher et franchement,c'est mignon et ils tiennent le coup! Vu le prix, j'ai assez de quantité et du coup, jamais de "j'ai plus rien à me mettre". Bref, je conseille fortement.
    Et puis, s'il me le détruit en se roulant de l'herbe (parce que j'ai fauté en oubliant de lui mettre un sale avant), ca me fait quand même moins mal au coeur que s'il venait d'une enseigne où je l'aurais payé le double (voire le triple ou +).

    pour la cuisine, c'est clair que faire soi-même économise mais j'ai pas le courage! (pas souvent en tout cas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rah ces compotes! Et je décortique pas toutes les étiquettes mais j'imagine qu'il y a bien d'autres "bizarreries" du genre...
      Ah oui Tati, j'en ai pas par ici donc je connais pas trop. Moi je suis incapable de mettre genre 20€ dans un T-Shirt pour enfant, c'est vraiment du fric balancé par la fenêtre, et pour ce prix là, j'en ai 5 chez Orchestra! ^^

      Pour la bouffe moi non plus je ne suis pas une courageuse, heureusement l'Homme aime bien cuisiner, ça lui plait. Mais sinon il y plein de trucs qui se font tout seul, simplement, pas besoin de servir des plats de grands chefs. Vraiment le bouquin "On fait quoi pour le diner" est très bien, les recettes sont ultra courtes!

      Supprimer
  3. Moi je trouve que c'est un très bon article ! Franchement et tu as bien fait de nous l'avoir écrit :) Pour avoir été dans la mouise aussi pendant longtemps (et je suis pas sûre que c'est mon CDD de quatre mois au SMIC à mi-temps qui va nous en sortir...), vraiment je compatis... (et tandis que jeunette je disais : "L'argent je m'en fous"... ben clairement maintenant l'argent est une de mes priorités dans la vie :p)

    Je dis oui pour les marques distributeurs, en particulier pour les couches, produits d'entretien etc, je dis oui pour les pâtes, riz et conserves, je dis oui pour les sorties au parc et les week-ends dans la famille, je dis oui pour le mode de garde (ça marche aussi avec une nounou : comme je vais l'écrire sous peu, nous on est remboursés à 85% par la CAF), je dis oui pour éviter les restos et limiter les petits plaisirs, je dis oui pour vendre (malheureusement nous on est des flippés du "et si ça nous servait encore ?" et on vend très peu quoiqu'on ait beaucoup de bazar).

    Pour les aides, nous on a la PAJE et le complément de libre choix de mode de garde. On nous a coupé nos aides au logement en prenant en compte nos revenus de 2012 (je crois), ce que je trouve dégueu vu que la situation a complètement changé ! Je me demande si j'aurai droit au complément de libre choix d'activité en travaillant à mi-temps ? Tu crois ? Impôts et prêts, pas concernés pour le moment...

    Pour les courses, le drive c'est super pratique mais je ne sais pas si c'est la vraie de vraie bonne idée. Mon mari a travaillé au drive (c'était le monsieur qui faisait les courses à ta place et les mettait dans ta voiture) et le choix est quand même plus limité qu'en magasin au niveau des produits, du coup on peut louper les premiers prix et les bonnes affaires. Notre vrai bon plan économie sur le ticket, sans grande originalité, c'est Lidl. On en a, sans blaguer, pour moitié (voire plus que moitié) moins cher que dans un supermarché "normal". En gros on est passé de courses hebdomadaires à 110€ à Inter à des courses hebdomadaires à 50€ à Lidl. Même avantage que le drive : un choix limité, qui ne laisse pas de place au craquage, mais également des prix nettement inférieurs. Alors d'un point de vue éthique du travail, je reconnais que Lidl laisse à désirer (il n'y a qu'à voir ses caissières tout le temps debout qui passent les courses en un temps record et vont tirer des palettes énormes dès qu'elles ont cinq minutes), et les produits distributeurs sont nettement moins bons... mais on sera pointilleux quand on aura de l'argent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon commentaire était tellement long qu'il n'a pas été accepté en l'état, je colle donc la suite (oui, j'étais inspirée) :

      Pour la bouffe de bébé, je commence doucement à m'en détacher... Mais psychologiquement, c'est dur :p J'ai toujours tendance à penser que les produits sont mieux cultivés et mieux dosés dans les produits exprès pour les bébés. Que la pomme blédina a reçu moins de pesticide que la pomme andros, par exemple, ou que le yahourt nestlé est moins gras et moins sucré que le yaourt la laitière. C'est un peu bête mais c'est pour moi ce qui justifie l'écart de prix et fait que je continue d'en acheter. Moi je m'en fous de manger du Lidl, mais avec Choupie j'ai du mal (d'ailleurs on fait ses courses à elle en magasin classique, et on en a pour autant voire plus que pour nous)...

      Ah, et pour les vêtements de bébé, si on n'est pas (trop) regardant sur la qualité, Carrefour a beaucoup de choix et certaines choses vraiment sympas à petits prix (Inter aussi, quoique y'a souvent moins de choix et c'est souvent moins sympa). Je suis d'accord, ça n'est pas fait pour être porté dans trente ans par les enfants de nos enfants, mais à la vitesse où ils grandissent... "Z génération", aussi, font certaines choses sympas à prix plutôt abordables. Et bien sûr oui au racket dans la famille (nous on a touché le gros lot quand Belle-soeur n°2 a décidé qu'elle ne ferait plus d'enfant ! on n'a pas les mêmes goûts niveau vêtements mais ça dépanne super bien quand l'ensemble tregging/tee-shirt chat est à la machine).

      Nous notre principal problème en ce moment, c'est que de l'argent, on en a touché pas mal ce mois-ci (mon chômage, mon salaire, la prime de retour à l'emploi, la CAF pour la nounou etc...)... du coup on est un peu comme des fous. Et si on évite toujours le superflu, c'est l'essentiel qui risque de nous mettre dedans. On est d'accord, avoir des rideaux aux fenêtres quand on habite un rez-de-chaussée sur cour (commune), c'est un peu important ? Un portefeuille qui a moins de dix ans et ne tombe pas en morceaux aussi ? des chaussures sans trou aux semelles ? un blouson qui ne perde pas ses boutons ? une table d'appoint dans la cuisine ? Voilà, c'est ça notre problème, c'est que tout d'un coup on se retrouve avec l'envie d'acheter pleeeein d'essentiels jusque là relégués dans la catégorie "pas urgents" ;)

      Supprimer
    2. Jolis pavés! :D
      Je crois bien que tu peux bénéficier du complément de libre choix d'activité en étant à mi-temps, à partir du moment où tu remplis les conditions (tu dois justifier d’au moins 8 trimestres de cotisations vieillesse dans les 2 dernières années).

      Oui pour le drive c'est vrai qu'il n'y a pas tout et il y a aussi certaines promos accessibles qu'en magasin, mais bon, c'est quand même une belle invention. Alors je ne connais pas du tout Lidl mais tu me donnes envie d'essayer (mais il n'y a pas de drive Lidl?). Fut un temps on faisait nos courses chez Leader Price mais la qualité des produits laissait quand même un peu à désirer, et le choix était vraiment très limité on mangeait toujours pareil...

      Z génération je connaissais pas, je viens de regarder leur site c'est sympa! Enfin quand j'étais petite ma mère m'habillait chez "Z", c'est la même enseigne? Dans mon souvenir c'était une boutique un peu chère mais là je vois qu'ils pratiquent des prix très honnêtes, bien qu'un tout petit poil plus élevés qu'Orchestra. Je suis pro-Orchestra moi ^^. Et ils font des trucs trop mignons pour les filles, moi je pleure à chaque fois d'avoir 2 petits mecs, j'aurais presque envie d'en traumatiser un en l'habillant en fille! :D (et moi dans ma famille tout le monde a eu des filles...quelle idée!)

      Rah et m'en parle pas, les rentrées d'argent au final c'est le pire, on se dit "ah mais on est laaarges!"...et puis non ^^.

      Supprimer
    3. Hum, je pense que du coup, c'est comme le congé parental, j'ai pas assez bossé... Taaant pis.

      Lidl a pas grand chose, pas de drive et pas de carte fidélité, gestion réduite au maximum ;) Et tu risques peut-être d'avoir les mêmes problèmes qu'à Leader Price, choix limité et qualité pas au top (quoiqu'en dise la pub -mais je me souviens que tu n'as pas la télé qui dit en gros "A Lidl y'a plein de choix et la qualité est super !") Enfin, je sais pas à quel point Leader Price est limité et pas très bon, vu qu'on n'a pas encore osé s'y aventurer :) Ça se trouve, à côté Lidl est un palace :)

      Je sais pas si c'est la même enseigne que Z, on a découvert ça quand j'étais enceinte de Choupie. Mes parents étaient plus DPAM :) C'est vrai que niveau choix, on est plus gâté quand on a une fille...

      Et puis encore j'ai oublié plein de trucs : le deuxième étendoir (bizarrement avec une personne en place, y'a plus de linge et il sèche jamais assez vite), les boîtes de rangement pour notre bazar qu'il a bien fallu virer de notre véranda dépotoir si on veut utiliser ladite véranda en véranda... On parie qu'on finit le mois à 0€ ? ;)

      (mince, j'ai posté avec le profil lié à mon adresse mail... wouhou coucou j'ai tenu 15000 blogs dans ma vie) (et celui-ci est un blog fictif, en plus, c'est pas ma vie dessus)

      Supprimer
    4. (et au passage j'ai répondu à tes questions Tu-sais-où ;))

      Supprimer
    5. Hoho! D'accord la pub mensongère de Lidl! ^^
      Nous aussi, à une époque on l'a eu la "véranda dépotoir", ça doit être l'usage...
      Sérieux t'as tenu combien de blogs, en plus d'être parenthésophile tu es blogoïnomane, c'est sérieux comme pathologie. ;)

      Supprimer
    6. Oui oui Z génération c'est la même chose que Z de Mamie!!! #IncrusteNiveau48

      Supprimer
    7. C'est toi la mamie :p #RépartieNiveauMoins12

      Supprimer
  4. Merci pour toutes ces explications, vraiment top même si je n'ai pas d'enfants! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben ça me fait plaisir! Je devrais peut-être changer mon titre alors, au final ça s'adresse à un plus large public... :)

      Supprimer
  5. La bibliothèque pour les grandes lectrices comme moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, lisant assez peu je n'avais pas pensé à ça!

      Supprimer
  6. Joli thèse bien documentée sur le congé parental^^ Je confirme qu'il n'est pas obligatoire d'avoir un enfant pour être fauchée, je dirais même plus, on commence à s'intéresser à toi à partir du moment où tu as un enfant... Mais c'est un autre débat. Bises <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      Et on se ré-désintéresse de toi quand ton enfant grandit, mais c'est aussi un autre débat ;)

      Supprimer
  7. Bon...moi je ne suis plus fauchée (j'achète des couches Pampers c'est dire! Oui en Allemagne c'est moins cher...chut!)..je n'ai donc pas d'astuces...(Si quand je suis seule la journée à la maison j'attends deux pipis, voire trois, pour tirer la chasse...bon, c'est surtout pour sauver la planète...).
    Ce que j'aime dans cet article c'est que tu te "revendiques" blogueuse fauchée et ton billet transpire la vraie fauchée (pas comme d'autres blogueuses, enfin UNE blogueuse, qui se dit fauchée et t'inondes de photos de ses mioches avec tous les derniers trucs à la mode qui coûtent un rein)(non, je ne dirai pas de nom)(de toute façon elle est bien trop connue pour s'intéresser à ton petit blog et encore moins aux commentaires). Bref! C'est pas facile d'être fauchée, surtout avec des gamins parce qu'il est dur de leur refuser certains plaisirs qui mériteraient (genre le séjour chez Mickey ou le jouet que tous les copains ont) mais la roue tourne! Un jour on est sous l'eau, le lendemain on surfe sur la vague (quelle métaphore de merde!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je vois de quelle blogueuse tu veux parler je pense, je l'aime mais ce que tu dis est malheureusement très vrai. :(
      Enfin, contente d'avoir l'air d'une vraie fauchée, ça fait plaisir...enfin non mais bon ^^.
      Oui la roue va bientôt tourner, tant mieux, même si ça signe la fin de mon congé parental qui me plaisait bien. Et je raffole des métaphores de merde, la tienne est top! :p

      Supprimer
  8. Bonjour, merci pour votre article, je suis venue à la recherche d'une bouée de sauvetage, je suis en congé parental depuis le mois de décembre et j'ai beaucoup de mal à trouver mon rythme. Aujourd'hui, je passe la journée avec mes petits de 3 ans 1/2 et 11 mois et le plus grand est posté devant moi sa peluche Franklin à bout de bras et répète sans discontinuer, je ne sais même pas s'il prend le temps de respirer entre deux "joue avec moi, allez joue avec moi, joue avec moi, quand tu viens jouer avec moi? ça y'est tu as fini ton petit-déjeuner? tu viens jouer avec moi? pourquoi tu bois ton thé comme ça? allez bois vite, finis, mets tout le thé dans ton ventre et viens jouer". C'est horrible mais je ne peux plus le blairer, non non pas mon fils, Franklin et Basile et Anicet et Gribouille la grenouille et tous les autres doudous... je ne sais pas comment je me débrouille mais à la fin de la journée je suis rincée et irritable et je culpabilise car j'ai fait le choix d'être là pour mes petits. Si vous avez des tuyaux d'organisation (mon talon d'Achille) pour que je puisse jouer à Franklin et trouver du temps pour réviser (le but du congé c'était aussi d'étudier, jusqu'à maintenant j'ai lu 15 pages...) je prends! Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour :)
      Personnellement l'organisation c'est pas mon point fort non plus ^^. Je perçois dans votre commentaire une légère irritabilité en effet, je dirais que si cela vous est possible, vous devriez essayer de prendre un peu de temps pour vous de temps en temps. Que ce soit quelques minutes par ci par là dans la journée, ou bien une journée ou demi-journée par semaine en mettant vos petits à la crèche ou autre. Mais vous accorder du temps, pour revenir plus disponible pour eux, et du coup vous serez moins culpabilisée.
      C'est normal de saturer de temps en temps, mais c'est bien de se l'avouer, ce n'est pas de la faiblesse au contraire.
      J'avoue que je ne sais pas trop quoi vous dire car je ne sais pas comment vous fonctionnez, ni comment vos enfants sont au quotidien...
      Certaines mamans n'aiment tout simplement pas la vie de mère au foyer, ça ne leur convient pas, et il n'y a aucun mal à ça.
      Posez-vous les bonnes questions et ne culpabilisez surtout pas.
      Merci de votre passage et tenez-moi au courant! :)

      Supprimer
    2. "Certaines mamans n'aiment tout simplement pas la vie de mère au foyer, ça ne leur convient pas" oui! là! moi! o/
      On peut en parler Frankline du pétage de plomb face à nos propres enfants avec qui pourtant on adorerait adorer passer du temps avec eux...mais je me suis rendue à l'évidence: être avec bébé H24 c'est trop pour moi. Peut-être trop pour toi aussi? Et il n'y aurait pas de mal à ça! Là il est temps de réfléchir à ce que tu VEUX et ce que tu PEUX. Courage! ;-)

      #IncrusteNiveauPlatinium

      Supprimer
  9. Après le congés maternité, la salariée est protégée d'après le code du travail, et ne peut être licenciée sous un certain délais.

    RépondreSupprimer
  10. le plus important c'est de savoir occupé les enfants

    RépondreSupprimer
  11. J'ai adoré votre article, c'était rigolo et tellement réaliste. Je suis en plein dedans, encore une année à survivre mais je n'y retournerais pas avant.

    RépondreSupprimer